L’art d’être meunier

mardi 2 mars 2010
par Bailly Eric

 Être meunier.

 Le pain c’était la vie, la seule alimentation parfois des populations d’hier. Parce qu’il produisait la farine, le meunier était donc un personnage majeur du village.

 

moulin à eau vers 1550 : "Aquarias quisquis molas antiquitus putat repertas tota aberrat is via"

Il s’égare celui qui pense que les moulins à eau ont été inventé depuis l’antiquité.

 

Les moulins à eau sont attesté dés l’époque carolingienne, construire un moulin à eau reste coûteux. Au moyen âge, seuls l’aristocratie et les ordres religieux peuvent prendre en charge un tel investissement. Chaque seigneur entreprend la construction de cette usine sur son fief, et en cède aux meuniers le droit d’exploitation contre le paiement d’un loyer et la charge d’entretien. Le meunier se voit donc investi d’une fonction technique, économique et sociale essentielle. Il détient la "clé de la vie", spécialiste de la machine à moudre les grains, entre autres. Un artisan bien particulier, influent et respecté, un intermédiaire entre classes sociales, un travailleur physique, ne rechignant pas à la tâche.

Jusqu’à la révolution, "Le meunier banal".

Les seigneurs exercent un véritable monopole en instaurant l’obligation d’utiliser le moulin banal pour toute personne habitant dans l’aire du moulin dite banlieue, fixé aproximativement à une lieue. la destruction des petits moulins domestiques et ordonnée : tout contrevenant risque une amende et la confiscation des ses grains.

Les paysans ont recours au moulin banal moyennant un prélévement sur le grain appelé émolument.

 

       

Comme salaire le meunier touche une rétribution en nature. Souvent, il travaille avec un garde moulin, un apprentie qui prend progressivement en charge toute les tâches du moulin, parfois aussi un chasse-pochée qui va dans les fermes chercher le grain, puis livre la mouture.

Au XIV éme siècles, pour éviter que le meunier ne prenne trop d’importance dans la filiére du pain, la profession de boulanger lui est interdite. Dés le XVII éme siécles, pour se diversifier, le meunier tente pourtant d’assurer le transport de la marchandise à sa clientèle boulangére et, par la suite de faire le commerce des grains et farines.

 

 

1789 ou la prolifération des moulins.

Au fil des siècles, le droit au moulin est de plus en plus remis en question, le moulin du seigneur ne suffit pas toujours à la demande, les temps d’attente sont parfois long et faute de concurrence, la qualitée de la mouture s’en ressent. Aussi, "les révoltes des moulinets" se multiplient-elles. La révolution, qui met un terme aux banalitées (mars 1790), entraine la multiplication des moulins, qui deviennent autant d’entreprises privées. Comme vous pourrez le voir plus bas, on atteint une densité remarquable de moulins, posséder un moulin est signe d’indépendance et de richesse, symbole de prospérité.

Sous le second empire, vers le milieu du XIX éme siécle, la meunerie traditionnelle laisse alors la place à la minoterie moderne, avec l’arrivé des manufactures qui modifient l’échelle des productions, mais aussi l’introduction d’évolutions techniques. C’est l’utilisation de la machine à vapeurs qui libére les usines des contraintes des énergies naturelles et le remplacement des meules par des cribles cylindriques en ’bluteau" permettant un meilleures nettoyage des grains.

Les moulins, peu productifs sont appelé à disparaitre dès les années 1860, la clientéle rurale s’habitue à acheter son pain et la meunerie traditionnelle est court-circuitée par les boulangers et minotiers qui traitent en direct.


Commentaires

Météo

Longpre-les-Corps-Saints, France

Conditions météo à 0h0
par weather.com®

Inconnu

°C


Inconnu
  • Vent :  km/h - N/D
  • Pression :  mbar tendance symbole
Prévisions >>


Brèves

Le site de la Mairie

mardi 9 mars 2010

Ne manquez pas de visiter le site de la Mairie de Longpré les Corps Saints. Vous y trouverez toutes les informations utiles concernant le village. Le maire M. Cailleux y fait un travail remarquable.

Sur le Web : Le site de la Mairie